lundi 6 juin 2011

Tamalous, pas à pas

Voilà comment l'illustration "Tamalous" a pris forme :

Au tout début du commencement, il faut connaître le sujet, le thème.
Grande discussion avec Capt'aine Tamalou :

C'est une course de VTT
utilisant le thème "médiéval",
on a une équipe qui s'appelle les "Tamalous".
Maintenant débrouille toi pour qu'un chevalier en amure tienne sur un VTT!
Enfin, si le VTT pouvait être en bois, ça serait super! :-|

Et donc voilà le premier et ultime croquis : tamalous_croquis.jpg

Croquis que j'ai vectorisé dans Inkscape (après un passage dans Gimp pour le nettoyer un peu et faciliter la vectorisation): tamalous_vecto.jpg

Enfin, j'ai affiné les traits, colorisé avec l'outil : remplir une zoneicone_remplir_forme.png : tamalous_final03.jpg

Voilà, rien de bien sorcier!

mercredi 3 mars 2010

Sphères avec Inkscape 0.48

Un petit essai de la version de test d'Inkscape 0.48.
Pour ceux qui souhaitent également la tester :
Sous Ubuntu : suivre le tuto de Dom pour compiler Inkscape.
Sous Windows : il y a les instantanés (à télécharger, à décompresser, trouver l'icône "Inkscape").

Je me suis amusé avec une nouvelle extension :
Sphère fil de fer (Extensions > rendu > Sphère fil de fer).
Voilà le résultat:
spheres par Inkscape Le fichier en .svg.

Bien sur il n'y a pas que cette extension de nouveau.
Je vous invite également à tester l'outil "Spray" sans oublier de jouer avec les différents réglages de celui-ci.

outil spray d'Inkscape

Cet outil peut rendre bien des services... à vous de jouer!

jeudi 12 février 2009

Inkscape et les palettes de couleurs

Un billet de Fred sur l'outil en ligne Color Scheme Design[1] m'a fait me pencher sur les palettes de couleurs dans Inkscape.

La palette utilisée dans Inkscape au moment où vous l'ouvrez se trouve en bas de votre écran :
palette_inkscape01.png

En premier lieu, à quoi peuvent servir les palettes de couleurs?

La palette d'Inkscape par défaut vous propose presque toutes les couleurs de l'arc en ciel. Il n'est alors pas si facile de faire un choix de couleur et de la retrouver à l'avenir. C'est pourquoi, il est possible de réaliser sa propre palette, avec ses quelques couleurs et uniquement celles qui vous seront utiles!

Un exemple :

la palette par défaut d'Inkscape :

Vous devez scroller horizontalement pour aller chercher et voir toutes les couleurs disponibles.

Pour changer de palette, cliquez sur le petit signe à droite de la palette actuelle :
palette_inkscape02.png

La palette "Ubuntu" :

Celle-ci est composée de beaucoup moins de couleurs, elle est plus visible.
De plus, en ayant uniquement ces couleurs sous la main, vous êtes sur d'utiliser les couleurs d'Ubuntu et pas une couleur approchante!

Créez vos palettes personnalisées :

Il faut savoir que les palettes sont de simples fichiers texte enregistrés avec l'extension ".gpl"[2].
Ces fichiers contiennent ce code très simple :

GIMP Palette
Name: Ubuntu
Columns: 0
#
238 199  62	Orange Hilight
240 165  19	Orange
251 139   0	Orange Base
244  72   0	Orange Shadow
255 255 153	Accent Yellow Highlight
255 255   0	Yellow
253 202   1	Accent Yellow Base
152 102   1	Accent Yellow Shadow
244  72   0	Accent Orange
253  51   1	Accent Red
212   0   0	Accent Red Base
152   1   1	Accent Deep Red
253 217 155	Human Highlight
217 187 122	Human
129 102  71	Human Base
86  82  72	Environmental Shadow
170 204 238	Environmental Blue Highlight
102 153 204	Environmental Blue Medium
51 102 153	Environmental Blue Base
0  51 102	Environmental Blue Shadow
179 222 253	Accent Blue Shadow
1 151 253	Accent Blue
1 105 201	Accent Blue Base
1  51 151	Accent Blue Shadow
204 255 153	Accent Green Highlight
152 252 102	Accent Green
51 153   0	Accent Green Base
1  90   1	Accent Green Shadow
0  43  61	Ubuntu Toner
255 155 255	Accent Magenta Highlight
255   0 255	Accent Magenta
102   0 204	Accent Dark Violet
238 238 238	Grey 1
204 204 207	Grey 2
170 170 170	Grey 3
136 136 136	Grey 4
102 102 102	Grey 5
51  51  51	Grey 6
0   0   0	Black

Quelques explications :

GIMP Palette : Cette ligne permet, dans notre cas, à inkscape de savoir que c'est une palette. Ne changez pas "GIMP" par "INKSCAPE", la palette ne serait plus reconnue et ne serait pas proposée.

Name: Ubuntu : C'est le nom que vous donnez à votre palette et qui apparait dans la liste des palettes disponibles. À modifier comme bon vous semble!

Columns: 0 : Là, je ne sais pas, d'ailleurs si quelqu'un a une info à ce sujet, je suis preneur! Merci!

# : Ce diese marque le début de la liste de vos couleurs comprises dans votre palette.

238 199 62 Orange Hilight : Dans notre cas c'est la première couleur dans la palette. "238 199 62" correspond à la couleur en RVB et "Orange Hilight" au nom que vous avez donné à la couleur. Dans Inkscape, vous la retrouvez en infobulle lorsque votre souris passe au dessus de la couleur.
Il est possible de trouver à côté du nom de la couleur ce genre de code : "#EEC73E", c'est également la couleur mais au format hexadécimal. Ce code est bien utile car il est possible de l'utiliser dans l'outil "remplissage et contour" d'Inkscape. Celui-ci étant, à mon avis, plus facile a utiliser car vous ne rentrez qu'un code, alors qu'il faut rentrer chaque valeur du Vert, du Rouge, du Bleu en RVB. Voir ci-dessous : palette_inkscape03.png

Ouvrez votre éditeur de texte préféré, collez votre palette et enregistrez la en ".gpl".

Attention, ne laissez pas d'espace ou n'allez pas à la ligne après votre dernière couleur. Votre palette ne serait pas reconnue et ne serait pas proposée.

À vous de jouer maintenant pour créer vos palettes...

mais où faut-il mettre ces palettes?

Deux possibilités :
Dans le dossier caché de configuration dédié à Inkscape dans votre dossier personnel. Le chemin doit ressembler à cela :

/home/.inkscape/palettes/ (n'oubliez pas le point avant Inkscape!)

Dans le dossier de configuration d'Inkscape et dans ce cas, la palette sera disponible pour tous les utilisateurs de votre PC. Le chemin :

/usr/share/inkscape/palettes/

Si vous souhaitez placer votre palette ici, il vous faudra les droits "administrateur" et utiliser la ligne de commande suivante :

sudo cp /le chemin où se trouve votre palette/le nom de la palette.gpl /usr/share/inkscape/palettes/

Cette fois, vous savez tout, lâchez votre créativité pour réaliser votre palette, je vous redonne le lien pour vous y aider : Color Scheme Design.
Vous n'êtes pas créatif, alors vous pouvez trouver des palettes toutes faites sur ce site, par exemple : COLOURlovers.
Après inscription, vous pourrez même télécharger le fichier tout prêt de votre palette!

Notes

[1] Bel outil pour trouver vos couleurs et les harmoniser pour vos sites ou illustrations

[2] Pour ceux qui utilisent Gimp, c'est les même fichiers pour ses palettes!

Vite dit avant le Week-end (XVIII)

Déjà presque un an que je n'avais pas fait un billet avec des liens que je garde de côté!
Voilà donc le dix-huitième :

Raven, du dessin vectoriel en ligne :
Raven
C'est censé être l'Illustrator en ligne! Mais bien que de nombreux effets soient assez sympas, il y a encore du boulot pour arriver aux performances d'Illustrator!
À tester pour s'amuser!

JQuery Jarodxxx documentation en français!
jquery jarodxxx
Pour ceux qui n'aiment pas parler geek, c'est du code qui rend beau vos sites!
Un exemple ici, le menu de ce blogue qui se développe en cliquant sur le lien.
Pourquoi je vous propose ce site? Parce que c'est le premier en français et que ça se retrouve presque partout sur le Net. Il est donc utile de suivre un peu ça!

Econfont, la font écologique!
test de l'écofont
Tout comme le gruyère: "plus y a de trous moins y a de gruyère", cette police est "trouée", lorsque vous l'utiliserez, vous économiserez donc de l'encre!
Alors, je ne sais pas si c'est une bonne blague en avance sur le 1er avril, mais cette font existe et vous pouvez la télécharger via le lien ci-dessus!

C'est tout pour aujourd'hui!

lundi 19 janvier 2009

Nouvelle version de test d'Inkscape

inkscape version 0.46 devel

Alors que je me posais la question chez Fred : pourquoi courir installer une nouvelle version de logiciel alors que celle que l'on a fonctionne très bien?

Éh bien, voilà j'ai craqué, j'ai installé la version 0.46 devel en test d'Inkscape!

Merci à Dom pour le dépôt à installer!
Il n'y a plus qu'à tester cette version, il parait qu'il y a plein de nouvelles options!

Pourquoi, je l'ai installer?
Par curiosité geekesque... surement!

jeudi 15 janvier 2009

Scribus, Apprenez, pratiquez, créez

Il a peu de temps est sorti ce livre "Scribus, Apprenez, pratiquez, créez" par Sylvie Lesas.

scribus_apc.jpg

Ce livre est la suite logique des deux autres livres portant sur Gimp et Inkscape :
livres sur Inkscape et Gimp

Avec ces trois livres, vous avez en main la base de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur) libre!

J'avais acheté celui sur Gimp pour comprendre sa logique et son fonctionnement. C'était au moment où, venant de quitter Windows, je devais trouver un logiciel se rapprochant de Photoshop!
Je n'ai pas acheté celui sur Inkscape[1] car je l'utilise régulièrement et à mon avis, Inkscape est facile à prendre en main!

Par contre, j'ai acheté celui sur Scribus.
Tout comme Gimp ne fonctionne pas comme Photoshop, Scribus ne fonctionne pas comme le très bon Indesign ou Xpress (les deux logiciels propriétaires et leader du marché). Il faut donc l'apprivoiser, s'adapter et accepter son mode de fonctionnement.

Rentrons dans les détails :

Chapitre 1 :
Je passe sur l'installation, rien de très compliqué!
Arrêtez-vous à la "découverte de l'espace de travail", vous en apprendrez déjà beaucoup sur le fonctionnement de Scribus.

Le chapitre 2 :
Conception de la maquette
Celui-ci est important parce qu'il traite des modèles et des gabarits.
On pourrait croire qu'ils servent tous les deux à la même chose, mais ce n'est évidement pas le cas.
Je ne m'étends pas sur le sujet, ce billet n'est pas là pour réécrire le livre.
Mais j'y reviendrai surement dans un autre billet car il est important de bien saisir le rôle de chacun avec ses avantages et inconvénients!

On retrouve également dans ce chapitre, la numérotation des pages, point à ne pas négliger!

Chapitre 3 :
Réalisation de la maquette
On rentre ici, dans le vif du sujet, vous allez y découvrir les blocs et avec eux la façon particulière de travailler avec un logiciel de mise en page qui fait toute la différence avec un logiciel de traitement de texte.

Autre point très important de ce chapitre : les styles.
À mon avis, les styles dans Scribus ne sont pas "faciles" à utiliser.
Il faut s'y faire et accepter la logique car les styles sont incontournables en PAO.

Chapitre 4 :
Les images...
Chapitre dans lequel, on découvre l'étroite collaboration entre Scribus, Inkscape et Gimp au montage de votre document!

Prenez le temps d'étudier l'utilisation des "chemins" dans Gimp. Ceux-ci ont un rôle bien important pour ne faire apparaitre qu'une partie de votre image. Tout se passe à la page 138 dans le paragraphe : "exercice importez une image détourée de Photoshop".
J'insiste sur ce passage, car contrairement à ce qui est écrit[2] , on peut faire la même chose avec Gimp et il n'est pas obligatoire d'enregistrer le fichier en .eps pour que ça marche!
Nous parlons logiciels libres ou non?
Ou alors, l'auteur a souhaité montrer que Scribus est compatible avec les logiciels propriétaires?

Chapitre 5 :
La mise en page
On insiste ici sur l'utilisation de l'outil "album".
Je découvre, avec ce livre, son utilité...

Le reste du chapitre vous fait découvrir, principalement, les joies de la mise en page du texte :
- importation de texte;
- texte suivant un chemin;
- chainage, habillage du texte...

Chapitre 6 :
Les tableaux
Le point faible de Scribus qu'il est, je pense, urgent de retravailler!
Sans rentrer dans les détails, on nous explique, dans ce livre, comment importer un tableau de Word et OpenOffice.
Il "suffit", après mise en forme de votre tableau, de l'exporter en .pdf puis de l'importer comme une image dans Scribus!
Je suis étonné, déçu qu'il n'y ait pas la possibilité d'importer un tableau modifiable directement dans Scribus!
Dans Scribus, il n'est pas possible de scinder ou de fusionner des cellules d'un tableau de façon simple.

Passons vite au chapitre suivant...

Chapitre 7 :
Impression de sortie
On y apprend à gérer :
- les couleurs : CMJN, RVB, tons directs...
- les pdf...
- les différentes sortes d'impressions (offset, bureau) et l'optimisation pour les écrans!

N'oubliez pas de vous arrêter sur le "vérificateur", outil très important!

Chapitre 8 :
Techniques avancées
Créer une table des matières, l'indexation des pages, rassembler les infos pour la sortie. Voilà les trois points à étudier de ce chapitre.

En conclusion...

Bien que de nombreux détails sur la PAO sont donnés par l'auteur, il est quand même conseillé d'avoir quelques bases sur le sujet.
Ce livre n'a pas pour but de vous transformer en infographiste professionnel mais il vous apportera de bases pour travailler avec Scribus.

Vous ne trouverez pas de conseils pour une mise en page de qualité, encore une fois, ce livre vous explique Scribus, vous devrez acheter un autre livre pour connaitre les règles de l'art de la mise en page.

Pour moi, ce livre a remplit ses objectifs :
- découvrir de façon plus détaillée Scribus;
- trouver dans Scribus, les outils et options existants dans Indesign ou Xpress.

Ayant déjà bien utilisé Indesign, j'avais déjà quelques réflexes sur la façon d'utiliser Scribus. Ce livre m'a donc apparu très accessible et clair.
Pour ceux qui découvrent ce genre de logiciel, il vous faudra peut-être passer plus de temps sur, par exemple, les blocs avec leurs réglages (styles), leur chainage, leurs placements dans votre document.

Enfin, c'est un premier livre en français sur Scribus, complètement dédié à son fonctionnement, il serait peut-être bien qu'un autre livre nous apporte les bonnes méthodes de travail avec Scribus pour la réalisation de divers documents.
J'espère donc que ce premier livre ne sera pas le dernier et qu'il fera mieux connaitre ce logiciel, avec ses très bons côtés mais avec également ses défauts que, je suis sur, le temps et sa popularité montante gommeront très vite.

Notes

[1] Désolé Élisa!

[2] D'après mes essais avec Scribus 1.3.4 et Gimp 2.4.6

jeudi 1 janvier 2009

Bonne année 2009

bonne année 2009 Encore une année qui s'achève...

La première illustration de l'année, toujours avec Inkscape, pour vous souhaiter une bonne année 2009.

Que cette année 2009 ne soit pas si mauvaise qu'on nous le prédit!

Pour cette année, je souhaiterai :
  • continuer à lire et commenter plein de bons blogues;
  • avoir le temps de tester toutes les nouveautés sur les logiciels que je connais déjà comme Inkscape, Gimp, Scribus ou encore Dotclear[1]...
  • découvrir d'autres bon logiciels libres;
  • voir Linux continuer à se développer et se démocratiser toujours plus;
  • tester un nouveau système d'exploitation autre que Windows et Linux...
Et pour vous, ce que je vous souhaite? Comme chaque année :
  • plein de bonheur dans le monde du libre;
  • se retrouver tout au long de cette nouvelle année pour continuer à échanger nos idées;
  • le plus important : encore du bonheur dans votre vie réelle ou non virtuelle.

Notes

[1] Désolé, je ne peux pas citer toutes la liste, ces 4 là étant mes préférés!

lundi 17 novembre 2008

Illustrations aux bonnes dimensions avec un contour

Il y a dans Inkscape, des petits détails auxquels il faut faire très attention.

Par exemple, vous voulez faire une jolie bannière d'une largeur de 400px et pour faire simple de 100px de hauteur! dim_ink01.png

Jusque là tout va bien, maintenant, il faut ajouter, toujours pour faire simple, une bordure de 10px!

Sauf que si on regarde les dimensions de notre bannière avec sa bordure, nous n'avons plus nos dimensions de départ de 400px x 100px! dim_ink02.png

À quoi sont du ces 10px en plus en longueur et largeur?
C'est simple, lorsque vous ajoutez une bordure, comme dans notre cas de 10px, Inkscape place 5px à l'intérieur de la bannière et logiquement 5px à l'extérieur!

Pour s'en rendre mieux compte, il suffit de réduire l'opacité du contour.
Dans mon cas, la bordure rouge unie laisse la place à une bordure brun clair qui correspond à la partie intérieure de la bannière et une bordure rose correspondant à la partie extérieure de la bannière.
Le résultat ci-dessous en image :
dim_ink04.png Ce qui nous fait en hauteur :
5px (bordure du haut) + 100px (hauteur de la bannière) + 5px (bordure du bas) = 110px
Même calcul pour la largeur :
5px + 400px + 5px = 410px
Le compte est bon!

Pour palier à ce problème, il suffit tout simplement de réajuster les cotes à 400px et 100px!
Mais encore une fois attention, notre contour est toujours à cheval sur notre bannière!
Ce qui veux dire que si nous avons ajusté notre bannière aux bonnes cotes avec la bordure comprise, cela veut dire que la bannière elle même a été réduite d'autant!
Vous pouvez essayez, si vous retirez la bordure, vous obtenez une bannière aux dimensions de 390px par 90px! dim_ink03.png

En conclusion :
Si vous devez ajouter une bordure à votre illustration, pensez à jeter un œil à ses dimensions. Surtout si vous ne savez pas quelle épaisseur convient à votre illustration et que vous n'arrêtez pas de la modifier!

vendredi 14 novembre 2008

Retouchée ou pas?

Savez-vous reconnaitre des photos retouchées ou non?

Photoshop, mais il n'y a pas que lui font des merveilles!
Bien sur, certains utilisateurs vont un peu trop vite et oublient un pied...

Par contre, d'autres sont très forts, à tel point que leurs photos mélangées à des photos non retouchées passent inaperçues!

C'est à vous de jouer, allez sur ce site, observez les 30 photos proposées et cliquez sur :

  • "Untouched" si pour vous la photo n'est pas retouchée;
  • "Photoshopped" si vous pensez que la photo est "photoshopisée"!

Une fois le test terminé vous aurez les réponses au test!

Attention :
À la fin du test, le site vous propose des codes pour afficher votre résultat sur votre site!
Perso, j'ai fais une copie de l'image sans lien, parce que les liens fournis renvoient sur un site vendant des jouets qui ne sont certainement pas fabriqués par le père Noël pour les enfants!

Voilà mon résultat : retouche_oui_non.png

Source : Burninghat.

samedi 30 août 2008

Nouveau livre sur Inkscape

couverture livre sur Inkscape 0.46/0.47

Nouveau livre ou mise à jour du premier.
En tout cas, si vous souhaitez découvrir et utiliser Inkscape, je vous conseille fortement de vous procurer ce livre!

Plus d'infos, sur le site français d'Inkscape par l'auteur Elisa de Castro Guerra : Inkscape 0.46, 0.47 le livre

- page 1 de 2

Haut de page